Analyse de goût

 Le café possède une variété incroyable d’arômes et de notes : vous savourerez d’autant plus votre café si vous parvenez à les reconnaître. Il suffit d’un peu de pratique pour former votre palais à reconnaître ces goûts. Plus vous goûtez de variétés de café différentes, plus vous aurez de facilité à les comparer. Les trois roues des arômes vont vous aider à y parvenir. Ces accessoires pratiques servent en effet à comparer le goût, la texture, le degré d’acidité et le produit final pour chaque café. Identifiez dans un premier temps les arômes clés grâce à la roue des arômes, puis déterminez des profils de goût plus précis. Utilisez ensuite les petites roues pour analyser votre ressenti en bouche.

 

1. Odeur

 

Servez-vous une tasse de café, humez le café et analysez l’odeur à l’aide de la grande roue des arômes : détectez-vous des notes de noix? Si oui, s’agit-il plutôt de noisettes, de cacahuètes ou d’amandes?

 

2. Goût

 

Prenez une gorgée et consultez la grande roue des arômes : repérez-vous des notes ou des traces d’épices? Quels sont les arômes manquants, quels sont les arômes présents? Identifiez ensuite un groupe large, par exemple les fruits, puis entrez dans les détails: s’agit-il plutôt d’un fruit à noyau ou d’un agrume? S’il s’agit d’un agrume, plutôt le citron ou le pamplemousse?

 

3. Analyse de l’acidité

 

Prenez une deuxième gorgée: un taux d’acidité agréable apporte une sensation de fraîcheur. Les notes sont-elles acidulées, épicées, sucrées ou douces?

 

4. Analyse de la texture et de la sensation en bouche

 

Le café peut posséder un goût léger et doux, ou au contraire puissant et intense. Avez-vous affaire à un café onctueux et épais, ou fin et rafraîchissant ? Le goût reste-t-il en bouche ou disparaît-il immédiatement?

Das Kaffeebuch
Anette Moldvaer
© Dorling Kindersley Verlag GmbH, Munich, mai 2015